Le Rallye du Caducée 

 

Le Rallye, c’est 2 jours vraiment pas comme les autres…

Premier signe : Plus de grisaille dans les vêtements, de banalités genre jean/veste grise. NON ! C’est plutôt déguisement, où tout fout le camp : on croise Milou accompagné de Tintin, des Drôles de Dames, une pincée de X-Files, l’équipe du Cluedo… OUI ! c’est une fête déguisée.

Deuxième signe : HORREUR ! il faut se servir de notre intelligence personnelle : cortex en éveil, cervelle en surchauffe, dopage au concentré d’intelligence de babouin, TOUS LES COUPS SONT PERMIS POUR RÉSOUDRE LES ÉNIGMES.
Ah… des énigmes dites-vous ?

D’abord : Mise en condition en plusieurs étapes :

  • Attirés irrésistiblement par les affiches d’une créativité certaine, l’étudiant arrive au local de l’APIEP, lieu officiel des inscriptions.
  • On apprend alors qu’on a besoin d’être une équipe de 5 : 4 étudiants qui réfléchissent, un conducteur et une voiture (4 + 1 = … 5)
  • Il faut préparer son costume.

Jour J : Rencard sur le parking de la fac, tôt le matin avec les valises sous les yeux et les épis dans les cheveux (décidément, vraiment pas un jour comme les autres).
Là, la mécanique huilée des organisateurs se met en marche :

  1. Distribution de la première énigme (le Rallye compte 5 à 6 étapes, donc autant d’énigmes) ;
  2. Euh… C’est parti !
A chaque étape (si on a réussi à la trouver arf arf !!) des épreuves dures et sélectives se chargent de vous achever : course en sac, lancer d’oeufs, créneau impossible, relais…

De plus, le questionnaire de culture générale permettra aux concurrents de rattraper le retard accumulé au lancer d’oeufs : reclasser tel asticot dans son embranchement, équation du second degré, plat préféré du commissaire Mégret…

Tous les ouvrages sont permis ainsi que les bases de données de l’Armée.

Vers 17h00 (ou plus tard, beaucoup plus tard pour certains) vous réalisez – avec plaisir et soulagement – que vous avez atteint l’étape où vous passerez la nuit. Une soirée sympathique s’annonce : soirée géante… et correction des quizz pour les malheureux organisateurs…
Dire qu’on voulait se coucher à 21h00…

2ème jour : Réveillé tôt le matin, vous réalisez que ce jour est plus cool que le 1er, on n’a plus besoin de réfléchir.

Enfin, remise des lots dans la bonne humeur qui a été le maître mot du week-end.

Image de prévisualisation YouTube

 

LE RALLYE DE L’ANNEE

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Linkedin